À l'école des animaux, Fonder une famille, apprendre à séduire, vivre en paix, comment font-ils ?
EAN13
9782283035153
ISBN
978-2-283-03515-3
Éditeur
Buchet-Chastel
Date de publication
Collection
ESSAI / DOCUMEN
Nombre de pages
535
Dimensions
23 x 15 x 3,2 cm
Poids
640 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

À l'école des animaux

Fonder une famille, apprendre à séduire, vivre en paix, comment font-ils ?

De

Traduit par

Buchet-Chastel

Essai / Documen

Offres

Les cachalots de la mer des Caraïbes produisent des clics pour communiquer entre eux, similaires au code Morse, ce qui leur permet d'indiquer à quel groupe ils appartiennent et qui ils sont. En Ouganda, l'obsession du statut social des chimpanzés mâles a causé nombre de guerres mais ils disposent en parallèle de nombreux moyens d'apaiser les tensions qui les opposent les uns aux autres. Quant aux perroquets de la forêt tropicale du Pérou, ils accordent une grande importance à la beauté qui leur sert en quelque sorte de « monnaie sociale ». En tant qu'individus, ces animaux ne se définissent pas uniquement par leurs gènes, mais aussi par la culture dont ils ont hérité. Cette culture, ils l'ont reçue de milliers de leurs semblables, tout un ensemble de savoirs passant d'une génération à une autre, comme un feu qui jamais ne s'éteint. Ils ont appris ce qu'est la nourriture et comment l'obtenir ou quelle est la manière de trouver un ou une partenaire et, à leur tour, ils le transmettront aux générations à venir. Comme il le faisait dans Qu'est-ce qui fait sourire les animaux ?, Carl Safina évoque ici la vie des animaux sans préjugés et avec un luxe de détails extraordinaire. Et à nouveau, entre anecdotes époustouflantes (les mères chimpanzés qui apprennent à leurs enfants à casser des noix ou la disparition progressive des dialectes des perroquets), descriptions sublimes de la nature et réflexions sur la condition de l'homme et du monde qui l'entoure, il nous fait découvrir un univers insoupçonné, où les frontières entre l'homme et l'animal se brouillent.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Odile Demange