Club de lecture, tous les derniers jeudis du mois à 18h30 à l'épicerie l'Amarante à Saint Amand en Puisaye. Compte-rendu à la suite.
Ajouter à mon calendrier
Le , L'Amarante

Notre troisième soirée du club de lecture s'est déroulée hier soir avec toujours autant de plaisir et de convivialité. En fin de réunion nous avons pu déguster d'excellentes rillettes et madeleines faites maison. Merci aux participants.
Avant de démarrer les échanges, Ronan Kirsch présente La Hulotte le journal le plus lu dans les terriers. Crée voici bientôt cinquante ans par Pierre Déom, le journal aborde l'écologie, la nature, l'environnement, la vie animale de façon simple et pratique. Sa vente se fait uniquement par abonnement: https://www.lahulotte.fr/

Une annonce de l'Amarante est faite: Les garde-manger à livres sont installés à l'épicerie, l'idée est d'y déposer des livres et d'en emprunter d'autres, il y en a un pour les enfants et un autre pour les adultes.

1 Le premier échange de lecture concerne Mario Rigoni Stern, auteur italien né dans les années 1920. Est évoquée sa trilogie du haut plateau qui comprend : Histoire de Tönle paru aux éditions Verdier, L'année de la victoire paru aux éditions Robert Laffont et Les saisons de Giacomo paru chez le même éditeur.
Rigoni Stern était un amoureux de la montagne, il ne cessait d'en décrire avec densité la beauté et les effets. Antimilitariste, anarchisant, il passera son temps cependant à écrire sur la guerre, celle de 14,et la faillite des hommes. Son expérience de soldat, sa longue captivité passée en Prusse orientale, la douleur guerrière sont sans cesse mêlées, étroitement intriquées aux descriptions heureuses de la vie simple et de l'homme qui décrit les spectacles de la nature.
Un autre livre de lui est évoqué, sûrement le plus connu: Le sergent dans la neige paru en 10/18.
Une lecture est faite:" Tous les soirs, sur les pentes du Moor, une vache restait là, immobile, à regarder. Elle se détachait sur le ciel clair, au-dessus de la ligne d'horizon: un remblai de terre arraché à la montagne au printemps 1916 pour loger et protéger une batterie de canons lui faisait comme un socle.
Mélancolique et songeur, pelotonné dans son fauteuil de rotin, enveloppé dans une couverture qui le protégeait de l'air froid, Gigi Ghirotti regardait lui aussi en silence.
puis il dit à mi-voix: Que peut-elle bien regarder cette vache? Ou à quoi pense-t-elle? Je la vois au même endroit tous les soirs." Et comme je restais silencieux, il ajouta:" Peut-être qu'elle veut se remplir de ces heures-là, avec meurs images et leurs bruits, pour quand la neige et le froid la tiendront des mois enfermée dans une étable. Ou bien pour quand elle sera morte."
Alors je lui répondis: " Peut-être qu'elle attend de voir apparaître le soleil. Tu ne vois pas comme elle regarde toujours vers où il lève le matin?"
Cependant la nuit descendait le long des bois et de la montagne; mais même dans l'obscurité, contre le ciel étoilé, la vache restait là, immobile à regarder. On aurait dit le temps.
C'est alors que je commençai à raconter à Gigi l'histoire de Tönle Bintarn.*
*Prononcer Ténle.
2 Le lambeau de Philippe Lançon publié chez Gallimard est évoqué une nouvelle fois, il l'avait été lors de la deuxième réunion, c'est très bien ainsi, cela confirme l’intérêt de ce livre.

3 Chemins d'Axel Kahn publié chez Stock. Cent cinquante ans après Julien et André dans Le Tour de la France par deux enfants, Axel Kahn, marcheur obstiné et attentif, peint de ce pays un tableau émerveillé mais lucide. Il traverse à son tour la France à pied car pour lui marcher c'est chercher son chemin. Au rythme de son pas il évoque ses recherches de scientifique, ses engagement, sa famille. Une lecture de l'ouvrage est faite.

4 Un retour de lecture est fait d'un titre évoqué lors de la première rencontre: Les 3 roses jaunes de Raymond Carver. Un ouvrage un peu gris qui ne donne pas envie de se marier mais qui est très fort, cela bouscule. La dernière nouvelle qui donne son nom à l'ouvrage est dédiée à Tchekhov.

5 Nymphéas noir de Michel Bussi paru en poche chez Pocket. Les meurtres qui troublent la quiétude de Giverny, le village cher à Claude Monet, sont bien réels. Au cœur de l'intrigue, trois femmes : une fillette de onze ans douée pour la peinture, une institutrice redoutablement séduisante et une vieille femme aux yeux de hibou qui voit et sait tout.L'enquête se fait entre présent et passé. Du même auteur est évoqué: On la trouvait plutôt jolie, toujours chez Pocket. Un polar qui aborde le thème de l'immigration.

6 L'inconnue de la Seine de Didier Blonde paru chez Gallimard. "L’inconnue de la Seine", personnage aussi captivant
qu’énigmatique, serait une jeune femme retrouvée noyée en 1901. Sa beauté fascinante lui valut l’honneur d’un masque
mortuaire en plâtre, reproduit à des milliers d’exemplaires et toujours disponible. Vraie noyée, ou faux fabriqué
par un mouleur astucieux à partir d’un modèle vivant? Bruno Blonde, le narrateur essaye de retrouver l'identité de la jeune femme, marqué par un deuil récent, il mène l’enquête sur ce moulage dans lequel il croît reconnaître le visage d’une femme qu’il a aimée. Grand nombre d'artistes et d'écrivains se sont inspirés de ce masque: Aragon, Supervielle, Man Ray, Rilke, Nabokov...

7 Un choix difficile, parler de Maître et serviteur de Tolstoï ou de Pourquoi lire les classiques d'Italo Calvino? Et bien ça sera L'impasse collaborative- pour une véritable économie de la collaboration d'Eric Laurent paru Aux liens qui libèrent. Parce que ce soir c'est la nuit des idées, le journal Le Monde propose de penser autrement. Notre époque est marquée par un paradoxe : nous vivons simultanément le règne de la collaboration et le recul, peut-être même le déclin, de la coopération. Le problème est général et profond : la coopération est aujourd'hui dévorée par la collaboration. Or des sociétés collaboratives d'où l'esprit de coopération disparaît sont des sociétés frénétiques mais dévitalisées, nerveuses mais instables, et finalement conservatrices, car incapables d'innovation et d'adaptation. C'est pourquoi il nous faut reconquérir les imaginaires et reconstruire les institutions de la coopération. En dépassant les "mythologies économiques" pour sortir de la croissance et retrouver la bienveillance de l'économie civile et la profondeur de l'économie écologique.

8 Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys paru aux éditions Gallimard jeunesse. Lina, jeune Lituanienne de quinze ans très douée pour le dessin, voit sa vie basculer une nuit de juin 1941, lorsqu'elle est arrêtée par la police stalinienne. Déportée avec sa famille dans un camp de Sibérie, Lina fait la rencontre d'Andrius. Tous deux résistent avec leurs armes : leur foi en l'humain et leur indéfectible optimisme. Une carte permet de retracer l'interminable trajet du train qui les mène jusqu'au fin fond de la Sibérie. Prix Lire 2011 et Prix des Incorruptibles 2014.

9 Ce cœur changeant d'Agnès Desarthe, éditions Points Seuil. Laissant derrière elle son Danemark natal et l'Afrique de son enfance, Rose embarque pour la France. Lorsqu'elle sort de la gare de Lyon, elle choisit une rue au hasard. Elle n'a que dix-sept ans et tout à apprendre. "Ce cœur changeant, révolutionnaire et féministe, foisonne d'odeurs, de terreurs, de douleurs, mais aussi de sensualité." Article d'Olivia de Lamberterie dans Elle.

10 Sept femmes de Lydie Salvayre, éditions Points Seuil.
Sept femmes. Sept allumées pour qui l'écriture n'est pas un supplément d'existence mais l'existence même. Sept œuvres dont la force et la beauté ont marqué Lydie Salvayre et décidé pour beaucoup de sa vie. Sept parcours, douloureux pour la plupart, dont elle suit les élans, les angoisses, les trébuchements et les fragiles victoires. Elles avaient toutes la folie d'écrire, le feu de la passion malgré des conditions souvent épouvantables. Emily Brontë, Marina Tsvetaeva, Virginia Woolf, Colette, Sylvia Plath, Ingeborg Bachmann et Djuna

11 Mamie Polar de Régis Delpeuch publié aux éditions Scrinéo. C'est une série pour les enfants de 8 à 10 ans. Mamie Jo garde ses petits enfants le samedi, elles les aide à résoudre des énigmes. Dans Ramdam au musée, les enfants découvrent que Momo, le sans-abri qu'ils croisent tous les jours près de l'école, a disparu. Ni une ni deux, Mamie Jo et les enfants se lancent dans l'enquête, au mépris de toutes les règles, au grand dam du capitaine Duflair, bourru, pataud et complètement dépassé par cette tornade.

12 Dans la peau d'une bête de Charles Foster, éditions Livre de poche. "Qu'est-ce qui nous différencie d'un animal ?... Si Charles Foster n'est pas capable de voler ou de ressentir la panique d'un cerf à bout de souffle, il sait néanmoins que lorsque nous échouons à comprendre véritablement l'autre, cela nous apprend toujours quelque chose sur nous-mêmes. Une sérieuse expérimentation racontée avec toute la profondeur requise - ce qui n'empêche pas l'humour." Article d' Arnaud Gonzague, L'Obs.
Charles Foster et vétérinaire et professeur à Oxford. Il Cherche à comprendre ce que ressent l'animal, il passe par la connaissance du corps d'un renard, ou d'une loutre pour tenter l'approche la plus sensorielle possible.

13 Petite philosophie des oiseaux de Elise Rousseau et Jacques.J. Dubois aux éditions De la Martinière. 22 petites leçons de vie, courtes et simples, nous invitent à retrouver l'être naturel qui dort en nous. Accepter la fragilité qui est en soi comme le fait le canard lorsqu'il perd ses plumes et doit attendre qu'elles repoussent.

14 Nous les filles de nulle part d'Amy Reed publié chez Albin Michel.
Grace vient d'entrer au lycée de Prescott après avoir déménagé. Dans la chambre de sa nouvelle maison, elle découvre des mots griffés sur le mur : Aidez-moi. Tuez-moi, je suis déjà morte. Ces mots, c'est Lucy, qui les a tracés. Lucy, qui a accusé trois garçons de Prescott de l'avoir violée. Lucy, qui a été traitée de menteuse par le reste du lycée. Lucy, que la police n'a pas écoutée. Lucy, qui a fui la ville avec ses parents. Nous les filles dénonce les cas de harcèlements. Grace, Erin et Rosina sont décidées à agir, elles vont pour cela créer un groupe pour dénoncer et combattre la violence qu'elles subissent à leur tour.

    Calendrier

    Événements passés

    • Le , L'Amarante
    • Le , L'Amarante