Ajouter à mon calendrier
Du au , Librairie Les Oiseaux de nuit

Le dernier club de lecture, à la librairie, s'était tenu le 29 février 2020, après ce répit que nous laisse la Covid nous avons pu nous retrouver hier soir pour discuter de nos lectures du moment. Voici donc les titres abordés lors de ce 17ème club de lecture.

1 Tea Rooms de Luis Canés publié aux éditions de La contre allée. Ce titre est en lice pour recevoir le prochain prix Mémorable des librairies Initiales.
"Dans le Madrid des années 1930, Matilde cherche un emploi. La jeune femme enchaîne les entretiens infructueux : le travail se fait rare et elles sont nombreuses, comme elle, à essayer de joindre les deux bouts. C'est dans un salon de thé-pâtisserie que Matilde trouve finalement une place. Elle y est confrontée à la hiérarchie, aux bas salaires, à la peur de perdre son poste, mais aussi aux préoccupations, discussions politiques et conversations frivoles entre vendeuses et serveurs du salon.
Quand les rues de Madrid s'emplissent d'ouvriers et ouvrières en colère, que la lutte des classes commence à faire rage, Matilde et ses collègues s'interrogent : faut-il rejoindre le mouvement ? Quel serait le prix à payer ? Peut-on se le permettre ? Qu'est-ce qu'être une femme dans cet univers ?"

2 Bridgerton de Julia Quinn publié aux éditions J'ai lu.
" Très chers lecteurs, quelle saison ! Au rythme des bals et des réceptions, je vous ai narré le feuilleton haletant de la folle romance entre Mlle Daphné Bridgerton et Simon, le ténébreux duc de Hastings. Valses langoureuses, rebondissements cocasses et bagarres mémorables nous auront tenus en haleine jusqu'à l'épilogue d'un romantisme échevelé. Aurons-nous le temps de reprendre notre souffle ? Il est à craindre que non, car il se chuchote déjà dans Londres qu'Anthony, le frère de Daphné, serait décidé à convoler lui aussi.
Hélas, l'élue a une soeur odieuse qui s'oppose catégoriquement à cette union en raison du passé libertin du vicomte. Cela nous promet bien des péripéties. Et comme il reste six Bridgerton à marier, votre dévouée chroniqueuse a de beaux jours devant elle. Ne perdez pas le fil, chers lecteurs, la saga ne fait que commencer !"
Entre Les gens de Mogador et Les Jalna.

3 Le visage de Pierre de William Gardner Smith paru aux éditions Bourgois.
Fuyant les États-Unis et le racisme qui y règne, Simeon, un noir américain, arrive au début des années 1960 à Paris. Ici, les noirs se promènent sans craindre pour leur vie, et la diaspora américaine a pignon sur rue : dans les cafés, on refait le monde entre deux morceaux de jazz, on discute de politique en séduisant des femmes... Tout semble idyllique dans la plus belle ville du monde. Mais Simeon s'aperçoit bien vite que la France n'est pas le paradis qu'il cherchait. La guerre d'Algérie fait rage, et un peu partout, les Algériens sont arrêtés, battus, assassinés. En rencontrant Hossein, un militant algérien, Simeon comprend qu'on ne peut être heureux dans un monde cerné par le malheur : il ne peut pas rester passif face à l'injustice."
Pour mémoire, Maurice Papon était préfet de police à cette époque.

4 Follow me Back de A.V Geiger publié aux éditions Pocket.
" Follow me. Love me. Hate me. Leur rencontre aurait pu être parfaite, elle va virer au drame... Tessa Hart souffre d'agoraphobie et ne sort pas de sa chambre. Heureusement, grâce aux réseaux sociaux, elle peut communiquer et nourrir sa passion pour Eric Thorn, la popstar du moment. La jeune fille y partage même ses écrits sur le chanteur, ce qui lui permet de gagner en popularité.
Contre toute attente, les deux jeunes se rapprochent et décident de se donner rendez-vous, dans la vraie vie. Mais ce qui aurait pu être leur plus belle rencontre va se transformer en cauchemar..."
Ce coup de coeur de Clémentine se retrouve également sur le blog Le coin lecture d'Arsène: https://lecoinlecturedarsene.wordpress.com/2021/09/07/follow-me-back-de-a-v-geiger/
En allant sur ce blog vous pourrez y découvrir plein de conseils de lecture dont la documentaliste du collège Arsène Fié de Saint Amand est à l'origine.

5 La panthère des neiges de Philippe Tesson et Vincent Munier publié aux éditions Gallimard. Editions 2021 avec les photographies de Vincent Munier.
"Il y a une bête au Tibet que je poursuis depuis six ans, dit Munier. Elle vit sur les plateaux. Il faut de longues approches pour l'apercevoir. J'y retourne cet hiver, viens avec moi. - Qui est-ce ? - La panthère des neiges, dit-il. - Je pensais qu'elle avait disparu, dis-je. - C'est ce qu'elle fait croire".

6 Ultramarins de Mariette Navarro publié aux éditions Quidam.
"Ils commencent par là. Par la suspension. Ils mettent, pour la toute première fois, les deux pieds dans l'océan. Ils s'y glissent. A des milliers de kilomètres de toute plage. A bord d'un cargo de marchandises qui traverse l'Atlantique, l'équipage décide un jour, d'un commun accord, de s'offrir une baignade en pleine mer, brèche clandestine dans le cours des choses. De cette baignade, à laquelle seule la commandante ne participe pas, naît un vertige qui contamine la suite du voyage.
Le bateau n'est-il pas en train de prendre son indépendance ? Ultramarins sacre l'irruption du mystère dans la routine et l'ivresse de la dérive."

7 Rien n'est perdu de Pierre-Louis Basse publié aux éditions Cherche-midi.
"Le roman des " égarés ". Le petit garçon ne voulait pas de l'école. L'école ne voulait pas de lui. C'était le temps déraisonnable des terrains vagues, du rêve et de la violence. Nanterre, 1971. Un jour de décembre, c'est le choc. L'envie d'apprendre revient avec la lumière d'un tableau de Van Gogh, découvert, main dans la main de sa grande soeur, au musée de l'Orangerie. Il reste sidéré devant Les Roulottes.
L'échappée belle, la liberté, la fuite, dans une simple toile. Qui lui sauve la mise. Et le petit garçon a laissé les terrains vagues. La renaissance après l'obscurité. Ce roman est l'histoire bouleversante de cette renaissance. Parce que rien n'est perdu. Jamais."
8 Le Cheptel de Céline Denjean publié aux éditions Pocket.
"Un vieux notaire résolu à percer le secret de sa naissance. Un ado piégé en montagne, un jour de rando. Une jeune femme soumise aux ordres d'une mystérieuse Grande Prêtresse. Entre ces trois êtres si dissemblables en tout, il n'est qu'un seul point commun. Le Cheptel. Intégrée à la cellule TEH d'Interpol - pour Trafic d'Etres Humains -, l'équipe du capitaine Eloïse Bousquet remonte une piste rouge de sang.
Celle d'un monde clandestin où l'homme n'est que bétail - une marchandise, un jouet - à la merci des vices des puissants..."

9 Le rêve de Ryôsuke de Durian Sukegawa publié aux éditions Livre de poche.
"Le jeune Ryôsuke manque de confiance en lui, un mal-être qui puise son origine dans la mort prématurée de son père. Après une tentative de suicide, il part sur ses traces et s'installe sur l'île où celui-ci a passé ses dernières années. Une île réputée pour ses chèvres sauvages où il va tenter de réaliser le rêve paternel : confectionner du fromage.
Mais son projet se heurte aux tabous locaux et suscite la colère des habitants de l'île... Jusqu'où sommes-nous prêts à aller pour réaliser nos désirs ? A travers les épreuves de Ryôsuke, Durian Sukegawa évoque la difficulté à trouver sa voie, soulignant le prix de la vie, humaine comme animale."